Soirée poésie. Le ciel est par-dessus le toi, 10 mai 2019

Le poète Verlaine, en prison pour avoir tiré sur son ami Rimbaud, s’évade quelque peu de la tristesse de son sort en évoquant le ciel par-dessus le toit, la poésie permettant cette évasion de l’esprit. Aujourd’hui, comme le chante ironiquement Louis Chedid, il faut sortir de l’ombre, et être une star pour exister. Et cette nécessité est une prison contemporaine. La spiritualité, comme expression de la communion avec plus grand que soi, peut elle aider à se libérer du narcissisme ? Et la poésie en être le passage ?